Xoloïtzcuintle : la variété à fourrure


Depuis de nombreuses années, ceux qui s'intéressent aux chiens dits nus savent que pour des raisons de génétique, la naissance de sujets à fourrure ne peut être évitée ; en moyenne, les unions nu/nu en procréent 25%.

Cet impératif de la nature est reconnu par la FCI pour le Chien Chinois à Crête depuis longtemps et désormais pour le Xoloïtzcuintle mais toujours pas pour le Chien du Pérou car le Pérou, détenteur du standard, ne le veut pas.

A la suite de deux requêtes du CCCE en 1996 et 1997, et du dépôt par le CCCE d'un mémoire circonstancié en août 1997, la SCC, sur rapport de la Commission de Zootechnie réunie le 6 mai 1998, a décidé lors de la réunion de son comité du 3 décembre 1998 de ne plus exclure de l'élevage la variété à fourrure de ces deux races du Mexique et du Pérou, en retirant des points de non-confirmation le port d'une fourrure.

Cette décision nous a fait rejoindre les pays membres ou non de la FCI qui appliquaient déjà de fait cette reconnaissance pour l'élevage et notamment l'Allemagne, les Pays Bas, la Suède, la Suisse, le Canada et les Etats Unis, ces deux derniers ayant d'ailleurs intégré la variété à fourrure dans leurs standards.

Dans la pratique, le CCCE a diffusé à ses adhérents le règlement complémentaire d'élevage tel qu'il figurait dans le dossier accepté en l'état par la Commission de Zootechnie.

En son article "3-expositions", ce règlement prévoyait que la variété à fourrure était admise seulement dans les expositions nationales et régionales d'élevage aux fins de confirmation. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. Suite à la demande du CCCE et sur proposition de la commission Zootechnique, le Comité de la S.C.C., dans sa réunion du 7 avril 2005, a autorisé la participation dans les expositions canines à C.A.C.S. de la variété à fourrure du Chien du Pérou et du Xoloïtzcuintle.

N.B. : En 2008 la commission Scientifique de la SCC a admis que cette variété pouvait être exposée dans toutes les expositions canines sans prétendre au CACIB.

Il s'agit, en effet, au moins en Europe où ces races sont cycliquement l'objet d'attaques injustifiables mais motivées par la létalité irrémédiable des homozygotes nu/nu, de valoriser la variété qui, conforme par ailleurs au standard de la race, permet grâce à des unions nu/poil de n'obtenir que des hétérozygotes nu/poil ou des homozygotes poil/poil sans autre mortalité que celle de l'ensemble des races.

De plus, pourquoi ne pas valoriser une variété inévitable d'une race reconnue, à l'instar de la variété houppette du Chinese ?

Pierre Maisonneuve
texte réactualisé par Alain Vincent


REGLEMENT COMPLEMENTAIRE D'ELEVAGE DU XOLO ET DU PERUVIEN
Le Xoloïtzcuintle et le Chien du Pérou poilus sont désormais dénommés variété à fourrure. Le présent document concerne l'utilisation de ces deux variétés pour l'élevage des deux races.
Article 1 - Objectif

Les présentes dispositions ont pour but d'aider à l'élevage des deux races respectivement grace :

  • à un élargissement du nombre de reproducteurs
  • au maintien d'une variabilité génétique suffisante
  • à la diminution de la mortalité prénatale et postnatale par une diminution de la procréation des sujets homozygotes nu/nu

Article 2 - Utilisation

La variété à fourrure est utilisable pour l'élevage dans les accouplements variété nue/variété à fourrure. Les accouplements variété à fourrure/variété à fourrure sont interdits.

Article 3 revu et corrigé - Expositions

Attribution du C.A.C.S (pour les Chiens du Pérou et du Mexique) :

Mêmes conditions que pour les Chiens Chinois à Crête : un CACS pour la variété nue mâle et femelle et un CACS pour la variété poilue mâle et femelle.

Désignation du Meilleur :

Le juge pourra donner un meilleur pour chaque variété.

Cette mesure entre en application à compter du 1er juillet 2005.

Le jugement se fera sur le même standard avec les adaptations suivantes :
- Aspect général : La variété à fourrure porte un poil bien fourni, bien réparti, sans zone glabre.
- Truffe : La couleur de la truffe est en harmonie avec celle du poil.
- Dents : La denture doit être complète, avec la tolérance habituelle relative à la première prémolaire. L’absence d’une autre prémolaire est, pour la confirmation, laissée à l’appréciation du juge, en fonction de la qualité du chien au regard des autres critères.
- Yeux : La couleur des yeux est en harmonie avec celle du poil.
- Poil : Le poil est court et plat, porté près du corps. Un poil long, mou ou ondulé est un défaut grave qui n’est pas accepté. Toutes les couleurs sont admises. La fourrure peut être monocolore ou bicolore, jamais truitée.
- Oreilles : Elles sont toujours portées dressées en éveil.

Défauts éliminatoires :

- Prognathisme supérieur ou inférieur.
- Oreilles tombantes ou raccourcies.
- Queue courte, queue amputée, anoure.
+ Idem que le standard correspondant à la race.

Article 4 - Déclaration de naissance, inscription au LOF et confirmation

La variété à fourrure sera déclarée à la naissance et obtiendra un certificat de naissance dans les conditions et formes habituelles. La confirmation sera également prononcée dans les formes habituelles, mais seulement par le président du club (s'il est juge) ou par un juge désigné à cet effet par le club, et seulement à l'exposition nationale d'élevage et dans les séances de confirmation organisées par le club. Il est par ailleurs demandé à la SCC que les certificats de naissance et les pedigrees de chaque variété portent explicitement la mention de la variété. La confirmation à titre initial de la variété à fourrure est interdite.

Article 5 - Standard

Le standard de la variété nue sera appliqué à la variété à fourrure avec les adaptations suivantes :

  • Aspect général : la variété à fourrure porte un poil bien fourni, bien réparti, sans zone glabre.
  • Truffe : la couleur de la truffe est en harmonie avec celle du poil.
  • Dents : la denture doit être complète, avec la tolérance habituelle relative à la première prémolaire. L'absence d'une autre prémolaire est, pour la confirmation, laissée à l'appréciation du juge, en fonction de la qualité du chien au regard des autres critères.
  • Yeux : la couleur des yeux est en harmonie avec celle du poil.
  • Poil : le poil est court et plat, porté près du corps. Un poil long, mou ou ondulé est un défaut grave qui n'est pas accepté. Toutes les couleurs sont admises. La fourrure peut être monocolore ou bicolore, jamais truitée.

----

© 1997-2009 CCCE • Écrire au Club • 5 mars 2009