Les origines du Chihuahua


Vous tous, adhérents de notre club, connaissez notre plus petit chien du monde.

Petit chihuahua assis

Vous en avez peut-être vous-mêmes, ou en tout cas, vous les avez rencontrés en exposition ou dans la rue.

Mais, connaissez-vous exactement d'où il vient, quelles sont ses caractéristiques, son caractère ?

Chihuahua est une ville du Mexique septentrional. Pourquoi donc avoir donné ce nom à cette race, sinon par le fait que c'est dans cette région qu'elle aurait été localisée.

Il semblerait que ce nom ait été donné à la suite de la découverte, en 1850, par des archéologues américains, d'un palais construit par un empereur aztèque du nom de Montezuma, près de la ville de Casa Grandes.

Les archéologues découvrirent dans ce palais, des croquis de petits chiens qui ressemblaient fortement à ceux vendus dans l'état de Chihuahua par les paysans aux touristes.

Mais d'où nous viendrait ce petit chien, avant d'avoir été vendu aux touristes ?

Une des hypothèses voudrait qu'il soit descendant du Techichi, chien élevé par les Toltèques vers le IXe siècle.

Le Père Sahagun, Franciscain de l'époque de la conquête espagnole qui est l'auteur de documents précieux sur la vie des Aztèques signale l'existence de deux races de chiens :

  • l'un couleur jaune
  • l'autre nu de taille plus petite.

Comme toutes les races nues il semblerait que ces derniers aient servi de nourriture et du reste très appréciée chez les Aztèques.

Le fait de la représentation de ces chiens sur les murs des temples tendrait à prouver qu'ils tenaient une place certaine dans la vie mystique de cette époque.

C'est au XIVe siècle que la civilisation aztèque supplanta la civilisation toltèque.

Ces petits chiens avaient la réputation de conduire les âmes vers Dieu. On enterrait donc le chien avec le maître et c'est la raison pour laquelle on a retrouvé des ossements de chiens dans les sépultures.

La race faillit se perdre à la suite de la conquête du Mexique par Fernando Cortez. En effet, l'anéantissement des grandes familles aztèques , par les conquistadors, entraîna obligatoirement l'extermination de leurs chiens.

Certains chiens ont probablement pu échapper au massacre mais la race fut quelque peu oubliée jusqu'au XIXe siècle.

Comme je le disais plus haut en 1850, des archéologues américains découvrirent des croquis aztèques représentant des chiens ressemblant étrangement à nos chihuahuas actuels.

L'hypothèse d'un croisement entre le "chien de couleur jaune" et le "chien nu" est alors soulevée.

Ce chien nu serait lui-même venu d'Asie.

Quoi qu'il en soit, le chihuahua aurait, semble-t-il, du sang de nu dans les veines, ce qui expliquerait l'existence encore actuellement de chihuahuas nus aux Etats Unis.

C'est donc par le biais des États Unis que la race fut sauvegardée grâce, en quelque sorte aux touristes, séduits par ce petit chien adorable.

C'est en 1904 que le premier chihuahua fut inscrit au Livre des Origines de l'American Kennel Club. Il s'appelait Midget (traduction = miniature).

Le Club Américain du Chihuahua, fondé en 1923 privilégia la variété à poils courts, tout simplement parce qu'elle était préférée du public. Les poils longs furent donc ignorés jusqu'en 1952.

En France, il a fallu attendre les années soixante pour qu'un club soit créé et fasse la promotion de la race.

Le standard admet toutes les couleurs de robe. Il est à noter, toutefois, qu'au Mexique le noir marqué de fauve est préféré.

Aux États Unis les robes unies ont la préférence.

En France, par contre, les robes bicolores, ainsi que les couleurs chocolat sont fort appréciées.

En ce qui concerne le poil long, il semblerait que de nombreuses manipulations aient été faites au cours des quarante dernières années car le type est moins prononcé, en général que dans le poil ras. On est également parfois surpris de certaines "résurgences" lointaines au niveau du type. Ce qui est beaucoup plus rare en poil ras.

Je vous ai parlé plus haut du "petit chien". Mais qu'entend-on par petit ? Le standard ne donne aucune précision à ce sujet, mais la moyenne se situe autour de 15 à 20 cm au garrot et son poids, (par contre lui, spécifié) va de 500 gr à pas plus de 3 kg. Mais la moyenne des sujets rencontrés se situe dans la fourchette de 1 kg 5 à 2 kg.

Jeannette LARIVE

----

© 1997-2003 CCCE • Écrire au Club • 14 octobre 2003